le pape François fustige la corruption endémique à Madagascar L'après Pape, Retour aux réalités quotidiennes sur la corruption...

L’après Pape, Retour aux réalités quotidiennes sur la corruption endémique ou la culture de l’exclusion dénoncées par le souverain pontife – Expressmada du 10 septembre 2019

-

Concrétisation
Outre les bonnes pratiques, d’aucuns s’attendent à voir des changements drastiques dans la gouvernance, suite au message du Saint-Père, samedi. Parlant de développement intégral, le pape François a, notamment, déclaré « dans cette perspective, je vous encourage à lutter avec force et détermination contre toutes les formes endémiques de corruption et de spéculation qui augmentent la disparité sociale, et à affronter les situations de grande précarité et d’exclusion qui produisent toujours des conditions de pauvreté inhumaine ».
La corruption, ou encore, la culture de l’exclusion et du privilège que le souverain pontife dénonce dans son allocution d’Iavoloha, samedi, ne sont pas des faits nouveaux. La Conférence des évêques de Madagascar (CEM), entre autres, écorchent systématiquement, ces maux qui gangrènent le pays dans tous ses messages. Cette fois-ci, c’est le Saint-Père himself qui crève l’abcès des plaies qui rongent la Grande île, au palais présidentiel et devant l’ensemble des personnes les plus influentes du pays autant politiques qu’économiques. L’écho a, aussi, raisonné aux oreilles du million de fidèle à Soamandrakizay et des millions de téléspectateurs. Beaucoup espèrent que le poids du message papal brisera les maux qui enchainent le pays
Gary Fabrice Ranaivoson

 

Les jugements rendus par les magistrats malgaches violant la loi au bénéfice de RANARISON Tsilavo

Les virements de 1.047.060 euros, objet de la plainte pour abus de biens sociaux, ont une contrepartie de 1.321.125 USD et 297.032 EUROS de matériels reçus par CONNECTIC

Les factures d’achat d’équipements CISCO auprès du revendeur WESTCON Africa par la société française EMERGENT NETWORK d’après un schéma établi par RANARISON tsila lui-même

Les douanes françaises ont constaté que la société EMERGENT NETWORK a envoyé à la société CONNECTIC pour 1.415.430 euros de matériels

La victime directe et personnelle de l’abus des biens sociaux est la société CONNECTIC et non RANARISSON Tsilavo, simple associé

L’arrêt de la Cour d’appel d’Antananarivo a violé l’article 2 du code de la concurrence et a également dénaturé une attestation pourtant claire de la société CISCO

Le jugement du tribunal correctionnel du 15 décembre 2015 est sans motivation, se contentant de dire « Il résulte preuve suffisante contre le prévenu Solo d’avoir commis le délit d’abus de confiance à lui reprocher »

 » height= »240″ frameborder= »0″ allowfullscreen= »allowfullscreen »>

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest news

- Advertisement -

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you